27 ans après…

Lecture : le conseil de rentrée de Sylvain Girault

Les musiques trad’ et le défilé de Jean-Paul Goude en 1989 !
1989. Les années Mitterrand / Jack Lang ! On le sait peu mais le monde des musiques traditionnelles en France a été partie prenante de l’aventure des célébrations du bicentenaire de la Révolution Française, et en particulier du défilé de Jean-Paul Goude sur les Champs-Élysées à Paris. L’historien François Gasnault* raconte cette épopée dans son très bel ouvrage La Marche des mille ou l’apothéose involontaire des musiques traditionnelles. Ce livre très bien écrit se lit comme un roman en deux heures de temps. Il parle de mégalomanie, de récupération et de manipulation politique, de costumes, de bottes et de foirail de Parthenay. Il évoque les grandes questions qui traverseront pour les trente années suivantes l’histoire de ces musiques : amateurs/professionnels, nationalisme/universalisme, identités locales/histoire nationale, culture officielle/cultures minoritaires, reconnaissance esthétique/mépris institutionnel… On y croise des têtes connues : Philippe Krümm, Robert Bouthillier, Jean-François Vrod, Marc Anthony, Jany Rouger, Olivier Durif, Jean Blanchard, Évelyne Girardon, Éric Montbel, André Ricros, Érik Marchand, Jean-François Dutertre, Alain Cadeillan et bien d’autres. Si l’on s’intéresse à l’histoire du renouveau de ces musiques en France, du « mouvement folk » à celui des « musiques traditionnelles », et même indirectement à l’histoire du Nouveau Pavillon qui en est en partie l’héritier, il est incontournable de lire ce bouquin.


*
François GASNAULT est historien. Conservateur général du patrimoine, il est membre du «Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture» (Lahic), composante du IIAC, UMR CNRS/EHESS. Après avoir travaillé sur les pratiques dansantes des Parisiens au XIXe siècle, puis sur les populations universitaires de Bologne à l’époque du Risorgimento, il étudie les processus de légitimation mis en œuvre par les associations de musiques et danses traditionnelles depuis la Libération ainsi que l’histoire institutionnelle de l’ethnomusicologie de la France. Coédition Lahic / département du Pilotage de la recherche et de la politique scientifique (ministère de la Culture).