Les coups de cœur du directeur

Ici et ailleurs...

Timothée Le Net Quartet
On est le 14 novembre 2014 au Forum de Nivillac près de La Roche-Bernard. C’est le concert de sortie du premier album du Timothée Le Net Quartet. Une soirée forte, habitée, où Tony Hymas, pianiste de Franck Sinatra, de Jeff Beck, de Ph.D et d’Ursus Minor nous offre un solo de piano magistral. Où le duo Hamon-Martin nous fait partager sa complicité. Puis le quartet arrive. Comme une continuité de ce que l’on vient d’entendre, il nous prend doucement par l’oreille et nous emmène dans les méandres de ses compositions contemplatives. Des petites tourneries bancales en cinq, sept ou neuf temps, portées par la belle et douce personnalité de Timothée. Entouré de trois des musiciens les plus doués de cette génération, l’accordéoniste-compositeur dégage à la fois de la force et de la délicatesse. C’est beau. Vivement le 25 février !

Liù
On est le 14 février 2015 au festival Ar Roue Waroch de Plescop. Le trio Liù arrive dans cette grande salle un peu impersonnelle. Et il nous projette de suite dans ses chansons vannetaises aux influences blues malien et maloya réunionnais. Le public s’approche et se prend de suite au jeu, grâce à une musique très originale, deux excellents guitaristes et un chanteur rayonnant. On regrette parfois le côté « coincé » de certains chanteurs traditionnels. Fanch Oger c’est le contraire. C’est un soleil. Il bouge, il danse, il est heureux d’être là et le fait savoir. Et c’est immédiatement contagieux… Vivement le 21 avril !

Ailleurs…
J’ai repéré que DakhaBrakha le groupe ukrainien passait au Théâtre de Rezé le 10 décembre prochain dans le cadre de la programmation de l’ARC à Rezé. Ne loupez pas ce concert. C’est un quartet de chant trad’ très actuel, très transe. On n’est pas très loin du mystère des voix bulgares et d’Hedningarna. Il y a une sorte de sauvagerie, de brutalité que j’aime bien. Ce n’est pas du tout esthétisant. C’est fondé sur l’axe percussions/voix. Ça déménage, allez les écouter. Et par les temps qui courent, soutenir un groupe ukrainien c’est pas mal non plus !